11 et 12 septembre 2017 – 7ème Université d’été Éthique, Alzheimer et maladies neurodégénératives – Lyon

7 ème Université d’été Éthique, Alzheimer et maladies neurodégénératives

Inventions sociales, mobilisations et solidarités

Lundi 11 et Mardi 12 septembre 2017 – 9h – 17h

 

à Lyon

Programme et inscription par ici

Inventions sociales, mobilisations et solidarités

Par cette 7ème université d’été, nous souhaitons  conférer une dignité à l’esprit d’invention, à l’écoute, à la recherche de solutions concrètes, même éphémères, dans le soin et l’accompagnement quotidiens des personnes atteintes de maladies neuro-évolutives.
Si dans l’intitulé de l’université nous avons maintenu la mention de la maladie d’Alzheimer, ce n’est que parce que jusqu’en 2013 notre Espace éthique y était essentiellement consacré et donc qu’une certaine continuité le justifie.  Depuis le plan MND 2014-2019, nos travaux concernent l’ensemble des MND : leurs multiples enjeux éthiques et sociétaux se situent au cœur de nos engagements.
À côté des innovations technologiques, à côté des recherches scientifiques essentielles, des inventions sociales se développent. Moins médiatiques, moins spectaculaires que les premières, elles sont peut-être plus nécessaires encore aujourd’hui puisqu’aucun soin, aucune technique, ne peut apporter un réel bien-être s’il n’est pas inscrit dans les réseaux de solidarités vivantes. Il est urgent d’apporter à ces inventions la reconnaissance qu’elles appellent.
Cette invitation à l’invention ne doit pas remettre en cause les acquis, les compétences, les savoirs expérientiels ou s’établir contre les normes – contre les plans gouvernementaux, contre les lois, contre les procédures, contre les cadres de pensées – mais s’enraciner et se déployer dans leurs interstices, à travers les ressources de créativité dont nous disposons et qui permettent leur appropriation par chacune et chacun.
L’Espace éthique MND prend au sérieux la responsabilité qui lui incombe de veiller sur la reconnaissance, la préservation et le dynamisme de ces inventions sociales. Nous en partagerons les intelligences, les forces de transformation, les mobilisations, les solidarités et les espérances qu’elles rendent possibles, dès à présent, sur le terrain, au plus près des personnes, avec elles.

Valoriser la fonction des Gestionnaires de Cas dans la CCNT 51 (suite)

La réunion de Mardi a été intéressante, nous avons été reçues par Mme Sylvie AMZALEG, Directeur des Relations du Travail, coordonnateur du pôle Ressources Humaines. Les échanges ont été courtois mais la FEHAP reste ferme= refus CATEGORIQUE de modifier une ligne.
Elle nous a bien expliqué que cet avenant a été discuté, travaillé par la commission paritaire (représentants des syndicats et des employeurs) et que cet avenant est très attendu par les salariés FEHAP.
Nous nous sommes montrées toute aussi déterminées!
Il reste une possibilité car au 1er juin les syndicats représentatifs changent à la FEHAP, et notamment parmi ceux qui étaient signataires de l’avenant!! 

Prochaine étape nous recontactons les syndicats pour les mobiliser sur la tenue d’une nouvelle commission paritaire avec discussion sur un avenant à l’avenant. Nous demandons effectivement qu’un avenant soit porté à l’avenant actuel dans lequel il serait noté le retrait de cette fiche métier pour le moment.

Voilà un résumé rapide…
Maintenant,
–  nous contactons les negociateurs CGT et FO, un juriste au cas où…
– nous sollicitons la nouvelle équipe ministérielle au plus vite
et continuons à vous tenir au courant bien sûr

La pétition a près de 600 signatures!!!!!!  pour 857 GC en activités, on lâche pas!!

Valoriser la fonction des Gestionnaires de Cas dans la CCNT 51

Bonjour à tous Gestionnaires de cas et Pilote MAIA !

Pour info sachez que l’AFGC se mobilise avec le Collectif des pilotes MAIA et des démarches communes sont en cours auprès des différentes instances.
A ce jour ont été sollicités la CNSA, le coordonnateur national du DIU (Pr D.Somme), les syndicats présents à la discussion sur l’avenant et la FEHAP. Des démarches seront entreprises auprès du Ministère.

Cet avenant ne respecte pas la circulaire ni le décret encadrant notre fonction:
Il est important de se mobiliser même si tous les GC ne dépendent pas de la Convention collective 51 (heureusement!) cela touche un grand nombre!!

Une pétition est en ligne (n’hésitez pas à la partager, la faire suivre à votre proches).

Merci de vous mobiliser et de relayer ces informations aux Gestionnaires de cas que vous connaissez!! sur le forum des GC environ 360 seront informés mais il y a au total 857 Gestionnaires de cas en France métropolitaine et DOM.

Rencontre Nationale des GDC les 26 et 27 juin 2017

Les inscriptions pour le colloque national GDC sont ouvertes ici

Comme les précédentes éditions, ce colloque se déroulera à Marseille Timone (Site de l’hôpital et de la faculté de médecine) les 26 et 27 juin 2017.

L’inscription au colloque est de 30€ par personne.

 

Voici le programme: 

 

JOURNEES NATIONALES DE RÉFLEXION SUR LA GESTION DE CAS :
« ENGAGEMENT ET RESPONSABILITÉS DU GESTIONNAIRE DE CAS »

Conférence d’actualité :
« Regards croisés sur l’intégration »

Lundi 26 juin

14h à 14h30 Accueil des participants
14h30 à 14h40 Présentation des 5emes journées nationales  -Pr Dominique Somme (Gériatre, Coordonnateur national du DIU Gestion de cas)
14h40 à 15h Présentation de l’enquête nationale FMA auprès des Gestionnaires de cas- Marie-Antoinette Castel-Tallet (FMA)

Echanges avec la salle

15h20 à 15h40 1er plénière « Engagement et  advocacy » Federico Palermiti (AMPA)
15h40 à 16h 2eme plénière « Responsabilités juridiques »  AnnaGrazia Altavila (EEM)
16h à 16h20 4eme plénière  « Sous quelle autorité se positionne le Gestionnaire de cas ? » Anne Caron-Deglise,( Magistrat )

Echanges avec la salle

18h45 à 20h15 Conférence d’actualité : Regards croisés sur l’intégration

Mardi 27 juin

8h45 à 9h Accueil des participants
9h à 12h00 Ateliers (pause de 15mn à prévoir par les animateurs)
ATELIER 1 Gestion de cas et risques professionnels (Fautes professionnelles, burn out, diffamation, cadeaux, assurance…)
ATELIER 2 Notion d’équipe à domicile, quels enjeux pour la Gestion de cas? (enjeux pour la personne suivie, sa famille, les autres professionnels, le GC)
ATELIER 3 l’Autonomie du Gestionnaire de cas (dans son activité)
ATELIER 4 Utilisation et optimisation des ressources, Responsabilité du Gestionnaire de Cas ?

12h à 14h déjeuner
14h à 16h Restitution /atelier et échanges
16h-16h30 Clôture des journées par Pr D. Somme/Sophie Moreau-Favier (CNSA)

Organisateurs: AFGC
Partenaires: Espace Ethique Méditerranéen,  faculté de médecine AMU,  IMA, MAIA 13 Marseille.
Colloque réservé aux  Gestionnaires de cas exclusivement.
Conférence d’actualité ouverte au public
Coût: 30 euros/participants.
Inscription par internet exclusivement : http://evenement.medethique.com/journees_2017

Appel à contributions : Votre contribution serait nécessaire pour les travaux en atelier, c’est pourquoi nous vous remercions d’envoyer des situations rencontrées dans vos pratiques qui illustrent les thèmes proposés (Risques professionnels, Enjeux de l’équipe à domicile, Autonomie, Responsabilité financière). Ces cas concrets sont à envoyer à l’adresse mail suivante : gestiondecas2017@gmail.com avant le 1er juin 2017. A noter que les situations présentées seront anonymes.

Jeudi 8 juin 2017 – 3ème Journée régionale des Équipes mobiles psychiatriques du sujet âgé d’Ile de France – Hôpital HEGP (75015)

3ème Journée régionale des Équipes mobiles psychiatriques du sujet âgé d’Ile de France

Familles et vieillissement : les liens en questions

Jeudi 8 juin 2017 – 9h – 17h

 

Hôpital Européen Georges Pompidou (HEGP), 75015

A l’initiative de l’équipe EMILI, équipe mobile de psychiatrie du Pôle 15, le Centre Hospitalier Ste-Anne organise la 3ème Journée des Equipes Mobiles de Psychiatrie du Sujet Âgé d’Ile de France.

Cette rencontre est ouverte à l’ensemble des équipes mobiles psychiatriques intervenant auprès des personnes âgées, ainsi qu’à leurs partenaires.

« Intervenir auprès des personnes âgées nous amène à considérer les enjeux relationnels à l’intérieur de la famille. La vieillesse, la perte d’autonomie, les troubles psychiques, les maladies chroniques sont autant de facteurs déstabilisants favorisant la crise familiale.
Les liens dans la fratrie qui avaient trouvé un certain équilibre sont bousculés par le nouveau positionnement auprès des parents et le couple vieillissant peut lui-même traverser une crise. Les positionnements de chacun sont mis à mal. C’est l’heure des transmissions et des héritages ou l’histoire de la famille et ses secrets prend toute la place.
Comment cette dimension familiale est-elle abordée par les équipes mobiles de psychiatrie du sujet âgé (EMPSA) ? Sommes-nous attentifs à cette problématique ?
L’approche familiale peut-elle être un levier dans la prise en charge des troubles psychiatriques que nous rencontrons ? »

Inscription : en attente d’information

 

Jeudi 23 mars 2017 – Institut du bien vieillir Korian – Paris

Regards croisés : un autre chez soi ?  à Paris (75006)

Jeudi 23 mars 2017 de 9h à 12h30

UPMC Campus des Cordeliers Amphi Farabeuf 21 rue de l’École de Médecine Paris 6

La conférence est gratuite et ouverte à tous

Institut du Bien vieillir Korian »Ensemble, nous nous poserons la question de la représentation du « chez soi ». Nous présenterons, entre autres interventions, les résultats d’une enquête européenne sur « les attributs du chez soi » auxquels le Docteur Jean-Pierre AQUINO et le Sociologue Serge GUERIN réagiront en nous apportant leurs éclairages.De nos échanges, nous souhaitons recueillir les pistes de réflexions et les exemples concrets de réussites pour un « autre chez soi » où les personnes âgées se sentiraient le mieux possible. »
Le programme : ici
Inscription : par ici